AZALEA - AZALEE

Nom:

AZALEA indica – satsuki

 

Présentation:

 

C’est un très beau bonsaï dont l’atout principal est sa floraison annuelle

absolument spectaculaire !

Au Japon, les Azalea (satsuki) sont cultivées au rang d’art et de prouesse

technique. Sont répertoriés plus de 550 cultivars différents, chacun avec une

caractéristique de coloration, de forme ou de taille.

A l’état naturel, il peut atteindre 1 à 3 m ! Les producteurs et pépiniéristes de

bonsaï d’Azalées ne cultivent que cette espèce et ceci depuis des dizaines

d’années, le temps d’obtenir des clonages entre variété et d’être capable de

les reproduire à l’infini.

Les azalées importées de Chine sont les variétés "indica", plus classiques à la

floraison géante en comparaison à la taille de nos bonsaï. Souvent moins chères

car moins travaillées, elle offrent une bonne base de culture pour les

débutants.

Dans de bonnes conditions de culture, elle pousse très vite et se ramifie très bien.

L’Azaléa se prête à beaucoup de formes lorsqu’elle est cultivée en bonsaï y

compris en forêt, en cascade… c’est un arbre très polyvalent !

 

Exposition:

 

Elle doit être cultivée à l’extérieur à l’ombre même si elle supporte le soleil du matin.

Eviter le soleil « brûlant » conjonction soleil et vent chaud en pleine canicule.

En hiver, protéger impérativement la motte du gel, cultiver la dans une serre froide ou une véranda. Ne jamais laisser de la neige sur le feuillage.

 

Arrosage:

D’une manière générale modérée, l’arrosage est le facteur clé de la longévité de votre Azalea. Vous pouvez laisser légèrement sécher la terre entre deux arrosages, sans jamais la laisser se déshydrater. Ne laissez jamais votre bonsaï tremper dans une bassine d’eau pour quelques jours. Confiez votre bonsaï à votre ami jardinier lorsque vous partez en vacances.

Une bonne pluie fine sur le feuillage et les branches sera conseillée surtout en période chaude mais de préférence le soir et jamais en plein soleil sauf en période de floraison.

Attention, c’est un arbre acidophyle, il est donc nécessaire d'arroser votre arbre uniquement avec une eau sans calcaire.

En période hivernale, l’arrosage sera très modéré, la terre ne sèche presque pas et la fréquence d’arrosage devient alors très faible. Attention en cette période au « coup de froid » la terre sèche plus vite lorsqu’il gèle et bien que la motte doive être protégée du gel il est fortement conseillé de vérifier l’état de la terre de votre bonsaï après un petit coup de froid ! Bien des bonsaï meurent d’un manque d’eau en hiver et non du froid !

En cas de manque d’eau en été, il y a peu de chance de le rattraper, alors, veillez à l’arrosage !

 

Engrais:

Si votre Azalea est rempotée dans un mélange très drainant en particulier du Kanuma, vous pouvez utiliser un engrais organique sous forme solide type Bio Gold, sauf l’hiver. Certains engrais spécifiques à l’Azalea sont maintenant disponibles chez PARIS BONSAI (le magasin).

Afin d’augmenter la période de floraison, vous pouvez limiter l’apport d’engrais sur la durée de celle-ci.

Aussi, un engrais liquide type ‘Rainbow’ (ou anti-chlorose) importé du Japon sera toujours conseillé entre août et octobre pour obtenir un feuillage vert très foncé et le rendre plus solide par rapport à d'éventuels parasites.

 

Rempotage:

Généralement tous les 3 ans pour les plus jeunes mais tous les 5-6 ans pour les plus grosses. Le rempotage est peu fréquent car la croissance des racines (très fines) est considérée comme moyenne.

A faire vers mars avant la croissance de votre arbre ou juste après la floraison en mai ou juin suivant le besoin. Utilisez un substrat très drainant à base de Kanuma naturellement très acide enrichi avec un peu de terreau de feuilles broyées et tamisé si besoin. N’utiliser pas d’engrais de fond lors du rempotage sur l’azalea satzuki.

Taillez 20 à 30% des racines excédentaires (poils absorbants) suivant la qualité de croissance des

racines. Pour les sujets importés du Japon et déjà âgés, vous pouvez procéder au rempotage par

"part". Renseignez-vous directement au magasin PARIS BONSAI!

Profitez de l’action de rempotage pour changer votre céramique : taille, forme, couleur…Fixez

impérativement votre arbre au pot avec un fil d’aluminium cuivré pour éviter qu’il ne bouge.

Apporter une attention particulière aux soins post-rempotage pendant environ deux mois en

arrosant avec du Super-Thrive afin de favoriser la production de nouvelles racines. Ne donner

pas d’engrais liquide dans les deux mois qui suivent le rempotage.

 

Tailles:

La taille de structure se fait après la floraison, taillez court pour obliger votre Azalea à

rebourgeonner plus court le long des branches, vous augmenterez la densité de votre feuillage.

C’est une taille difficile à expliquer nous préférons la montrer car il y a beaucoup de cas particulier.

D’une manière générale, le principe est le suivant : Pour augmenter la ramification de l’Azalea,

vous devez à la fin de la floraison revenir sur le bois semi-ligneux pour favoriser une nouvelle

pousse en aval. Il faut également tenir compte de l’équilibre général, de la densité et revenir sur

des branches plus vieilles pour favoriser une plus jeune pousse mais sans dénaturer l’équilibre des

branches entres elles !

Enlever les étamines ou pistils séchés lorsque la fleur a fanée y compris le "fruit" en formation.

Profitez-en pour couper les plaies disgracieuses en utilisant une pince concave sphérique ce qui

permettra au cal de se refermer sans refaire d’excroissance. Utiliser un mastic solide anti-cryptogamique impérativement.

La taille d’entretien se fait toute l’année, elle consiste à maintenir la forme de votre bonsaï. D’une manière générale, dès la formation d’une branche trop longue ou qui sort de la forme de votre bonsaï, éliminez-là ! Eliminez tous les rejets entre les charpentières ou à la base des racines.

Assurez-vous que tous les groupes de feuilles soient bien exposés à la lumière.

Exception : Si vous voulez faire pousser une branche plus fortement, ne la taillez pas, laissez là pousser jusqu’à obtenir le diamètre désiré même si l’ensemble vous paraît disgracieux, c’est en laissant pousser une branche que celle-ci grossit et non pas en la taillant en permanence.

 

Ligature:

Possible sur l’Azalea mais un processus assez lent, le temps de mise en forme est de 3 à 5 mois en moyenne suivant la taille de la branche. Une particularité ; vous pouvez ligaturer après la taille de structure en mai ou juin !

 

Poser les fils d’aluminium cuivré le long des branches que vous désirez orienter après la taille de structure en mars. Veillez à ce que les fils ne marquent pas le bois, commencez à les enlever les dès la fin de l’été si besoin.

Haubanage possible mais très long : un à deux ans.

 

Divers:

 

Arbre sensible à la chlorose ferrique, bien engraisser pour éviter le problème.

Multiplication par semis ou bouture et même marcottage.

Variété sujette aux acariens ou aux cochenilles. Utiliser un produit adapté sous forme liquide à pulvériser, mais jamais d’aérosol.

Ne pas traiter le feuillage en période de floraison.