ERABLE du Japon - ACER

Nom latin :
ACER Palmatum

Nom vernaculaire :
Erable du Japon

Particularités :

Arbre magnifique au port incomparable.
Changement de couleur chaque saison.
Multitudes de variétés.
Culture facile.

Emplacement en hiver :

Au froid, en extérieur plutôt au sud.
Protéger la motte du gel, peut supporter des gels de -2 à -5°c pour sa partie

aérienne mais à éviter.
A protéger du vent violent et surtout de la grêle, du verglas et du givre.
La neige en très faible épaisseur (1 à 2 cm) n’abîme pas les Erables mais peut

casser les branches si plus elles sont plus épaisses.
Possibilité pour les régions aux températures clémentes d’enterrer l'arbre dans le jardin. Dans l’Est de la France ou dans les régions froides, il est préférable de les conserver sous serre hors gel.

Emplacement en été :

A la mi-ombre dès les beaux jours de mars ou avril, puis placer l'arbre à l’ombre dès les jours chauds.

Arrosage :

* En hiver : modéré, il est juste nécessaire de maintenir une humidité constante.
Ne jamais laisser la motte se déshydrater, surtout après un "coup de froid".
Ne jamais arroser pendant le gel, ni la terre, ni les branches.
En cas de gel en surface de la terre de votre érable, rentrer votre arbre à l’abri du gel, laisser dégeler

la terre puis arroser.
Conserver de préférence votre bonsaï sous un abri protégé des intempéries.

* En été : arrosage copieux le soir quotidiennement.
Arroser matin et soir en cas de canicule.
Pendant les jours les plus chauds, il est conseillé de laisser les érables sur un plateau de grande taille

rempli d’eau pour recréer de l’humidité dans l’air et limiter la sécheresse du feuillage. Attention, les

bonsaï ne doivent pas baigner dans l’eau.
Mouiller le feuillage tous les soir tard durant les journées les plus chaudes.

Taille :

* Février-mars : taille de structure consistant à ne conserver que les branches utiles à l’arbre.
Eliminer toutes les branches qui pourraient se croiser entre elles.
Eliminer toutes les branches poussant verticalement (haut ou bas).
Tailler sur les bourgeons les plus courts.
Utiliser une pince à branche pour rafraîchir toutes les plaies de l’année passée qui ont séchées puis une pince

à œil pour que le cal se referme dans l’axe du tronc ce qui évitera toute plaie disgracieuse.
Masticage des plaies obligatoire avec une pâte anti-cryptogamique.

* D’avril à septembre :
Taille d’entretien : laisser pousser deux à trois paires de feuilles, puis tailler après la première paire de feuilles

en laissant 5mm entre le point de taille et la base de la paire de feuilles.

Effeuillage complet possible en mai-juin par étapes : en utilisant la pincette à feuilles, dans un premier

temps. Couper les feuilles les plus grandes sur un tiers du volume, puis 6-8 jours après, un second tiers des

feuilles, et le dernier tiers 8-10 jours après. De nouvelles feuilles plus petites apparaîtront dans la foulée.

A faire uniquement sur un arbre très sain et en pleine vigueur. L’arbre reprendra sa couleur printanière.

Pour les minis bonsaï d’érables, épointer toutes les nouvelles pousses dès la seconde paire de feuilles.

Pas de taille entre novembre et janvier.

Toujours utiliser pour la taille de l’érable des outils propres et parfaitement désinfectés.

La ligature :

* La pose des fils de ligature s’effectue à la main après la taille de structure en février-mars.
La mise en forme globale des branches peut être faite en février ou mars puis le façonnage des

branches les plus fortes accentuées en période de croissance.
* La dépose des fils se fait en mai-juin pour les branches les plus fines. En octobre ou novembre

pour les plus fortes.
On ne doit jamais déposer les fils à la main spire par spire, ils doivent être coupés !
L’utilisation d’une pince à fil japonaise à bec arrondi est indispensable pour éviter d’abîmer le bois.

Le haubanage est possible entre branches ou entre branche et racine.

On enlèce systématiquement une ligature si le bois commence à marquer même si la branche

n’a pas pris complètement sa forme.
Dans tous les cas, la ligature précède le rempotage.
Le bois de l’érable japonais est fragile, il ne se fendille pas, il casse !

Engrais :

Toute l’année sauf en hiver.
Utilisation de granulés d’origine naturelle comme le "BIO GOLD" conseillé.
Réduire l’apport en été quand la température est supérieure à 24-25 °c.

Utilisation systématique de Super Thrive conjointement avec de l’engrais solide sur les érables

par période de deux ou trois semaines en mars-avril au débourrement, en mai-juin avant l’été

surtout en cas d’effeuillage puis en septembre-octobre pour favoriser les réserves des

bourgeons de l’année suivante.

Rempotage :

Toujours rempoter votre érable lorsque le sol est légèrement humide.

De fin février à fin mars suivant les régions, mais toujours avant le débourrement.
100% Akadama pure de qualité supérieure vivement conseillé !
Eventuellement, 80% d’Akadama et 20% de terreau pour les sujets les plus jeunes.
Pour de gros sujet nécessitant des pots profonds de plus de 15-18 cm, tamiser l’Akadama en

disposant la plus forte granulométrie au fond du pot.
Utiliser de l’Akadama pré-tamisé à 2mm pour les minis bonsaï.
Tassement à la baguette bambou exclusivement.
Fixation de l’arbre obligatoire avec un fil d’aluminium de 2 mm.
Super Thrive obligatoire à chaque arrosage jusqu’au début de l’été.
Pas d’apport d’engrais dans les 6 à 8 semaines suivant le rempotage.
Conserver l'arbre systématiquement à l’ombre.
Mouiller souvent le bois et les feuilles.

Maladies:

Oïdium
Pourriture des racines
Chancres

Parasites :

Pucerons et cochenilles