Alléger le feuillage d'un érable...Fin avril 2017.

Un bonsaï bien nourri pousse bien même beaucoup ! En particulier, l'apport d'engrais sur les sujets déjà matures est primordial.

Aussi, dans le cas de cet érable, bien que la taille de structure ai été faite en février, j'ai décidé de le laisser pousser à profusion. Fin avril, j'ai donc pu faire un pincement de contrainte qui consiste à pincer la totalité des feuilles inutiles en particulier les plus grandes et donc celles qui sont en périphérie.

L'objectif est de favoriser le passage de la lumière au coeur de l'arbre. En faisant cela, les entre-noeuds conservés sont plus courts et les feuilles par définition aussi plus petites. Il est également possible de faire un effeuillage complet. Dans le cas présent l'effeuillage avait été fait en avril 2016. Il était donc inutile de le refaire cette année !

C'est un exercice de patience car le pincement s'effectue feuille par feuille. Quelques photos pour illustrer...